• Après la difficile victoire lors de la journée précédente face à L'Olympique Safi, le Wydad de Casablanca se déplaçait à Rabat pour y affronter les Forces Armées Royales.

    Pour cette rencontre, Zaki s'appuya sur la même formation hormis la titularisation de Skouma à la place de Zidoune. Le match débuta sur un rythme assez rapide avec la volonté des 2 équipes d'aller vers l'avant. Et ce sont les locaux qui allaient ouvrir la score assez rapidement sur un corner et une erreur de marquage de Sekkat (13ème minute). Ce but allait réveiller les wydadis qui se ruèrent à l'attaque. Sur un bon centre de Skouma, Mouithys manqua de peu l'égalisation suite à belle tête mais la gardien militaire s'interposa brillamment. Juste avant la pause, Bidodane à son tour rata une belle occasion suite à un jolie passe en profondeur d'Ajeddou. Les locaux eux, se contentaient de défendre leur maigre avantage. La mi-temps fût sifflée en faveur des FAR malgré le fait que les casablancais pratiquaient un assez bon football.

    Au retour des vestiaires, Zaki opéra ses changements assez rapidement avec les rentrées de Allagui et de Lebhij à la place de Bidodane et Ajeddou, décevants. Le WAC continua à exercer son pressing mais malheureusement sans résultat. Mouithys, encore lui, allait manquer 2 grosses occasions de la tête. Il faut dire aussi que la gardien adverse était dans la grand jour et arrêta pratiquement toutes les tentatives wydadies. Et a force de se découvrir, les Rouges faillirent encaisser un 2ème but mais Fegrouche sortit 2 arrêts de grande classe. Les dernières minutes allaient voir les hommes de Zaki se ruer vers l'attaque mais sans succès.

    Le WAC concède donc sa 2ème défaite de la saison malgré un niveau de jeu intéressant. A signaler tout de même que la défense est toujours aussi fébrile. L'axe Louissi-Benkajjane est loin d'être rassurant. Autre déception, Ahmed Ajeddou, attendu comme le messi, se montre transparent depuis le début de la saison.


    votre commentaire
  • Après le nul à Khouribga lors de son dernier match, le Wydad de Casablanca retrouvait son public pour la compte de la 7ème journée du championnat national. L'adversaire du jour était l'Olympique de Safi.

    Devant plus de 45000 spectateurs, les Rouges avaient à coeur de s'imposer afin de rester dans le sillage du leader, le Difaâ d'El Jadida. Pour cette rencontre, Zaki aligna un 4-4-2 classique. A noter les retours de Louissi en défense central et de Pascal Angan au milieu.

    Le match débuta sur un faux rythme avec une équipe visiteuse qui laissait le monopole du ballon aux casablancais. Malgré cela, les hommes de Zaki avaient les pires difficultés à créer le danger malgré un Ajeddou très remuant. D'ailleurs, ce dernier faillit ouvrir la marque sur un coup-franc bien botté. Par la suite, Lys Mouithys allait se mettre en évidence mais son retourné accrobatique passa largement au dessus. A la 35ème minute, Skouma entra à la place de Zidoune, qui était un peu perdu sur le côté droit. Ce changement apporta à un plus à l'attaque wydadie. La mi-temps fût sifflée sur un score nul et vierge.

    En seconde période, les Safiots avaient pour objectif de préserver le nul. La domination du WAC allait s'intensifier mais sans résultat. Lys Mouithys allait encore une fois se mettre en évidence sur une frappe au point de penalty qui passa au dessus. Les Rouges butaient sur une défense très bien renforcée puisque les 2 attaquants étaient sevrés de ballon. Pire encore, les visiteurs allaient se montrer dangereux sur 2 ou 3 occasions mais Nadir Lemyaghri sortit le grand jeu pour éloigner ces tentatives. A un quart d'heure de la fin, L'OCS allait se retrouver à dix suite à l'expulsion d'un défenseur (cumul de 2 cartons) suite à une main flagrante. Et alors qu'on se dirigeait vers une autre contre-performance à domicile, Skouma délivra une superbe passe décisive pour Lys Mouithys, qui en renard des surfaces, allait libérer tout un stade (93ème minute). Score final 1-0 en faveur du WAC, un résultat obtenu dans la douleur mais qui permet aux Rouges de remonter à la 2ème place du classement avant un déplacement périlleux à Rabat la semaine prochaine pour y affronter les FAR. 


    votre commentaire
  • Le Wydad de Casablanca se déplaçait samedi dernier à Khouribga pour y affronter l'Olympique local et ce pour le compte la 6ème journée du championnat national.

    Lors de ce match, Zaki opta pour une défense à 4 avec la nouvelle mise à l'écart du duo Louissi-Rafai, remplaçé par Benkajjane et Ndiaye. Au milieu, Ajeddou fût préféré à Angan alors que Zidoune prit la place de Skouma. Enfin en attaque, a noter le retour d'Armoumen qui suppléa Bidodane, blessé.

    Que dire de ce match si ce n'est qu'il fût d'un niveau assez faible voire médiocre. On sentit dès le début que les 2 équipes jouaient le nul. Le jeu se cantonna au milieu de terrain. Lors de la 1ère période, on assista à un festival de mauvaises passes des 2 côtés. Aucune construction, aucune action de jeu digne de ce nom. D'ailleurs, les gardiens de but passaient une soirée très paisible. Côté wydadi, le jeu était trop brouillon. Ait Laârif ou encore Ajeddou, annoncés comme les 2 stars du mercato estival, se firent très discrets et n'eurent aucun impact sur le jeu.

    Au retour des vestiaires, le jeu s'accéléra quelque peu mais sans réel danger. Il fallu attendre l'heure de jeu pour voir les casablancais obtenir un corner qui ne donnera rien. Par la suite, le très prometteur défenseur wydadi, Ndiaye, se blessa assez sérieusement au front après un contact assez violent avec un attaquant adverse. Il fût immédiatement transporté à l'hôpital et remplaçé par Louissi. En fin de rencontre, le wydad obtint quelques bons coup-francs mais qui furent mal négociés. Les entrées en jeu de Skouma et Talhaoui ne donnèrent rien du tout. D'ailleurs ce dernier écopa d'un carton rouge en fin de rencontre en raison de ses protestations.

    Score final 0-0. Le WAC réalisa son plus mauvais match de la saison. Tous les joueurs (hormis Ndiaye et Benkajjane) étaient transparents et ne montrèrent aucune conviction ni motivation. Les hommes de Zaki ratent aussi une belle occasion de revenir à 1 point du leader, le Difaâ d'El Jadida. Seul point positif, pour la première fois de la saison, les Rouges réussirent à garder leur cage inviolée.

    Pour information, le jeune Mahammadou Ndiaye souffrirait d'une petite fissure au niveau du front mais son état est jugé satisfaisant. Il devrait quitter la clinique ce lundi pour observer quelques jours de repos avant de reprendre les entraînement. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.


    votre commentaire
  • Pour le compte de la 5ème journée du championnat national, le Wydad de Casablanca reçevait l'Ittihad de Khemisset, l'une de ses bêtes noires. Les Wydadis se devaient de l'emporter, surtout après la déconvenue à domicile face à l'AS Salé lors de la journée précédente.

    Devant un public assez nombreux, Zaki décida de totalement remanier sa défense. En effet, c'est l'axe Louissi-Rafai qui en fit les frais. Et ce sont Benkajjane et le jeune Ndiaye qui furent titularisés. A noter aussi le retour de Lemsen sur le côté droit. Au milieu, Lebhij fut préféré à Skouma.

    Face à une équipe venue à Casablanca pour défendre et casser le jeu, les Rouges se ruèrent dès la coup d'envoi à l'attaque. Ait Laârif alluma les première brèches mais sans résultat. Ensuite, c'est l'arbitre du match qui allait se mettre en évidence en omettant de siffler un penalty flagrant pour le WAC suite à une main en pleine surface d'un défenseur adverse. La domination allait se poursuivre mais sans résultat en raison de précipitation dans le dernier geste. Pire, ce sont les visiteurs qui faillirent ouvrir la marque suite à un contre mais Lemyaghri détourna en corner. Juste avant le pause, Mouithys faillit inscrire un superbe but sur coup-franc mais le gardien adverse s'interposa brillamment. La mi-temps fût sifflé sur un score nul et vierge.

    Au retour des vestiaires, le rythme s'accéléra. Et ce sont les visiteurs qui allaient créer la surprise en ouvrant la marque suite à un contre rondement mené. Mais la joie de ces derniers allait être de courte durée puisque Mourad Lemsen allait provoquer un penalty suite à un mauvais tacle qui coûtera à son auteur un carton rouge (cumul de 2 cartons jaunes). Et c'est Abdelhak Ait Laarif qui allait le transformer péniblement (le penalty fût tiré 2 fois). Cette égalisation allait redynamiser les Rouges qui allaient pousser afin d'inscrire le but de la victoire. Pour ce faire, Zaki incorpora Skouma et Ajeddou à la place de Lebhij (décevant encore une fois) et Ait Laârif (pas au top non plus). Et c'est suite à centre de Skouma que le défenseur central Benkajjane allait libérer tout un stade avec un joli but de la tête à une minute du terme.

    Score final 2-1 en faveur des Wydadis qui peuvent pousser un grand ouf de soulagement après 2 semaines de doutes. Face à une équipe recroquevillée sur elle même, le WAC a réussi à revenir dans la partie et s'imposer, ce qui dénote une force mentale solide.


    votre commentaire
  • Enorme désillusion pour le Wydad de Casablanca lors de la 4ème journée du Championnat National de 1ère Division. En effet, les Rouges se sont inclinés à domicile face à l'AS Salé sur le score de 1-0. L'unique but de la rencontre a été inscrit lors des arrêts de jeu alors que les Slaouis jouaient à 10.

    Pourtant tous les voyants étaient au vert pour les hommes de Baddou Zaki. En effet, le WAC jouait à domicile devant un public assez nombreux et profitait aussi des retours de Ait Laarif et Bidodane ainsi que de la qualification d'Ahmed Ajeddou. Le coach opéra quelques changements dans son onze de départ en titularisant Hamada comme arrière droit à la place de Lemssen. Le match débuta lentement malgré une possession de balle largement favorable aux casablancais. La 1ère occasion franche intervint à la 25ème minute sur une belle passe de Berrabeh qui trouva Mouithys, mais ce dernier n'appuya pas trop sa frappe qui finit dans les bras du gardien adverse. 5 minutes plutard, et sur un centre venu de la droite, Bidodane remisa de la tête pour ce même Mouithys qui tenta un coup de ciseau mais qui passa au dessus. Et alors que l'attaque wydadi commençait à se réveiller, Zaki surpris tout son monde en incorporant un milieu, Ajeddou, à la place d'un attaquant, Bidodane, pourtant auteur d'un bon début de match.

    Ce changement allait créer un embouteillage au milieu de terrain puisque l'équipe se retrouva à jouer avec 4 milieux axiaux (Ait Laarif, Skouma, Ajeddou et Angan). Au retour des vestiaires, rien à signaler si ce n'est un jeu stérile qui se cantonna au milieu de terrain. Ce n'est qu'à partir du dernier quart d'heure que l'attaque du WAC se réveilla puisque Lys Mouithys se procura 2 occasions franches, une première sur une tête qui fût brillamment détournée par le gardien adverse, puis sur un tir qui finit sa course dans les nuages. La rentrée d'El Allagui à la place d'Angan ne changera rien. Et alors que l'on se dirigeait vers un nul vierge, le capitaine des Rouges, Hicham Louissi, allait commettre l'irréparable. En effet, et alors qu'il était dernier défenseur, il offrit le cuir à un attaquant slaoui qui ne se fit pas prier pour fusiller à bout portant Karim Fegrouche.

    Le WAC s'incline donc pour la 1ère fois la saison et perd des points précieux à domicile. L'adversaire n'était pourtant pas une foudre de guerre, mais l'inéfficacité des attaquants et le mauvais coaching de Zaki finirent par coûter cher. La défense reste un chantier total puisqu'en seulement 4 rencontres, le WAC aura encaissé 6 buts, indigne pour une équipe qui joue le titre. On le rappelera jamais assez, mais Adoua, El Brazi et Menkari manquent cruellement, leur remplaçants se montrant très friables.

    Le championnat va observer une trêve international de 15 jours en raison du match Gabon-Maroc. Zaki en profitera pour organiser 2 matchs amicaux afin de faire les réglages nécessaires puisque la situation en défense devient très préoccupante.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique